Début du contenu principal

Retour à la page : Santé et qualité de vie

Amélioration de la qualité de l’air

amelioration

Les changements climatiques aggraveront les risques liés à la mauvaise qualité de l’air en raison de l’augmentation des polluants atmosphériques. En période de chaleur, les niveaux de smog ont tendance à augmenter. Dans ce contexte, plusieurs problèmes de santé peuvent survenir au sein de la population, telle l’augmentation de la gravité et de la fréquence des crises d’asthme, des troubles respiratoires ou des problèmes cardiaques.

La hausse des températures et de l’humidité a aussi pour effet d’accroître les concentrations atmosphériques de certains pollens, comme celui de l’herbe à poux, et d’en augmenter l’allergénicité. Ces plantes allergènes ont également une plus longue saison de production et se propagent vers des régions plus au nord. L’herbe à poux est présentement responsable d’environ 75 % des allergies aux pollens, affectant ainsi environ 1 Québécois sur 10, et cette tendance pourrait être appelée à augmenter.

Les actions en matière de lutte contre les changements climatiques contribuent à l’amélioration de la qualité de l’air. Celle-ci passe notamment par la réduction, dans une diversité de domaines, des émissions de gaz à effet de serre (GES) et d’autres contaminants et par une prise en charge locale et régionale de la gestion de la qualité de l’air.

Au Québec, le Plan d’action sur les changements climatiques soutient plusieurs projets visant l’amélioration de la qualité de l’air :

  • Programmes de réduction des émissions de GES du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques (PDF). Ces programmes sont présentés dans la section Comment agir. Ils favorisent la réduction des émissions de GES dans les transports, l’industrie et l’énergie, et contribuent ainsi à améliorer la qualité de l’air.

  • Soutien aux activités de contrôle de la qualité de l’air. Cette action vise à favoriser la mise en place de nouvelles normes environnementales, à accroître la surveillance réglementaire relative à la qualité de l’air et les interventions de contrôle des émissions industrielles, à simplifier, pour les entreprises, la déclaration obligatoire de leurs émissions, ainsi qu’à développer des outils complémentaires à la réglementation pour la gestion de la qualité de l’atmosphère.

  • Stratégie québécoise de réduction des pollens allergènes (PDF). Cette stratégie vise à favoriser l’adoption, par les municipalités, de plans de contrôle des pollens allergènes, principalement celui de l’herbe à poux, et à soutenir les intervenants visés dans la planification et la mise en œuvre des plans de contrôle des pollens allergènes.

Pour en savoir plus :